post-title Le premier cri du bébé http://www.babymag.be/wp-content/uploads/2017/03/Accouchement-7-conseils-pour-bien-recuperer_exact794x540.jpg May 16, 2017 yes no Posted by
Categories:
Le premier cri du bébé
7 visitors
Posted by
Categories:

Le premier cri du bébé

Le premier cri de votre bébé

Il y a maintenant dans la salle d’accouchement une personne de plus. Pour le moment, c’est le nouveau né qui a besoin de soins pendant que l’utérus se repose avant d’entreprendre la dernière partie de son travail. Pour commencer, le médecin ligature le cordon ombilical, et le coupe. Ce geste fait du nouveau né un petit être autonome.

Puis il nettoie rapidement le nez et la bouche de l’enfant qui son encombrés de mucosités et de liquide. Quelques secondes à peine s’écoulent, les narines de l’enfant se dilatent, son visage se plisse sa poitrine se soulève, sa bouche s’entrouvre. Pour la première fois de sa vie, il respire. Il pousse un cri, peut être de douleur, car l’air s’engouffre dans ses poumons et les dilate violemment.

Enfin, le praticien instille dans les yeux de l’enfant un collyre pour prévenir toute infection. Avant que cette précaution ne devienne légalement obligatoire, environ 10 % des nouveaux nés contractaient une infection des yeux qui, parfois, les laissait aveugles.

Le médecin tend alors l’enfant à l’infirmière, qui va lui faire sa première toilette, pendant que se déroulera la dernière phase de votre accouchement, la délivrance.

Il est probable que si vous avez été anesthésiée, vous ne pourrez suivre cette première toilette qui se fait dans la salle où vous êtes. L’infirmière débarrasse le nouveau né de l’enduit qui recouvre son visage, soit avec de l’huile tiède, soit avec de l’eau et du savon. Puis, elle le poudre, le pèse et enfin l’habille rapidement pour qu’il ne se refroidisse pas. Elle coud à son poignet un petit bracelet d’identité ou bien elle habille l’enfant avec la layette apportée par vous. Aucune possibilité de le confondre avec un autre. Maintenant, l’infirmière emmène votre enfant. Elle va le montrer à son père, puis le coucher dans le petit berceau qui l’attend près de votre lit. Dans un moment, vous pourrez à loisir le contempler, l’examiner sous toutes ses faces, admirer avec fierté cet enfant que vous venez de mettre au monde.

Dans certaines cliniques on ne met pas de bracelet d’identité. Dans ce cas apportez en un, et exigez qu’on le mette à l’enfant.

Comments (1)

  1. ça a l’air pas mal ce jeu. parce qu’il ne faut pas seulement avoir sa propre stratégie, mais il faut aussi anticiper celle de son ou ses adversaires.il n&ªcpuo;emqÃrshe que le jeu le plus connu de knyzna est quand même « je descends pas du bus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *