post-title Pratiquer du yoga en étant enceinte, le yoga prénatal http://www.babymag.be/wp-content/uploads/2017/12/Yoga-maman-1.jpg December 5, 2017 yes no Posted by
Categories:
Pratiquer du yoga en étant enceinte, le yoga prénatal
10 visitors
Posted by
Categories:

Pratiquer du yoga en étant enceinte, le yoga prénatal

Le yoga est une activité qui favorise la concentration et aide à se maintenir en bonne santé. Faire du Yoga est un moyen doux de garder son corps actif, souple et de minimiser les symptômes bien connus de la grossesse comme les nausées matinale. Il peut également aider à faciliter et à libérer facilement le col de l’utérus, le canal de naissance et d’ouvrir le bassin.

Le bénéfice du yoga prénatal

Les cours de yoga prénatals sont très populaires et lorsqu’ils sont associés à un exercice cardiovasculaire (comme la marche), le yoga peut être un moyen idéal pour que les futures mamans de rester en forme. Que vous soyez débutante ou non, le yoga peut vous permettre de rester zen, tonifier vos muscles, améliorer votre équilibre et votre circulation pendant la grossesse, tous cela avec un très faible impact sur vos articulations.

Le yoga est également bénéfique car vous allez apprendre à respirer profondément et à vous détendre consciemment, ce qui vous sera utile lors de l’accouchement. Apprendre à respirer complètement est l’une des premières choses que vous apprendrez dans une classe de yoga.

Pour respirer correctement, vous  devez prendre de l’air lentement avec votre nez, remplissez vos poumons et expirez complètement jusqu’à ce que votre ventre se comprime.

Lorsque vous avez mal ou peur, votre corps produit de l’adrénaline et peut produire moins d’oxytocine, une hormone qui fait progresser le travail. Une pratique régulière du yoga vous aidera à résister à l’envie de contracter lorsque vous ressentez une douleur et ça aidera pour vous détendre.

Les avantages du yoga ne se limitent pas à votre grossesse et votre bien-être physique. C’est aussi un moyen de rencontrer d’autres femmes enceintes et partager avec celles-ci. Être dans un environnement positif et favorable avec d’autres peut vous donner une impulsion émotionnelle régulière et vous garder motivé pour continuer à exercer.

Précautions de sécurité au yoga pendant la grossesse

Comme pour tout exercice, vous devez prendre certaines précautions générales lorsque vous êtes enceinte. Voici par exemple une série de position que peuvent pratiquer les femmes enceintes.

Évitez de mentir sur l’état de votre dos, surtout après le premier trimestre. Être allongé sur le dos peut exercer une pression sur la veine qui renvoie le sang des jambes vers le cœur et réduire le flux sanguin vers l’utérus. Il peut également vous faire mal et causer un essoufflement ainsi que des nausées.

Utilisez des oreillers pour élever le haut du corps lorsque vous êtes couché. Ou limiter le temps que vous êtes à plat sur le dos à une minute, et rouler sur un côté pendant 30 secondes entre chaque exercice sur le dos.

La grossesse n’est pas le moment de commencer une pratique d’inversion. Le risque de tomber ou d’avoir votre tête baissée en dessous de votre cœur peut rendre ces poses dangereuses pour la plupart des femmes enceintes. Alors, on évite les exercices de souplesse.

Ne faites pas les positions qui nécessitent un étirement extrême des muscles abdominaux. Les virages avant et arrière avancés ainsi que les torsions profondes peuvent entraîner des blessures.

Enfin, il est conseillé de ne pas pratiquer du yoga dans une salle où il fait trop chaud et où il fait aussi trop humide, ce n’est pas bon du tout pour vous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *