post-title Quand devez vous partir à la clinique ? http://www.babymag.be/wp-content/uploads/2017/03/elle-accouche-de-son-fils-en-dormant.jpg March 28, 2017 yes no Posted by
Categories:
Quand devez vous partir à la clinique ?
12 visitors
Posted by
Categories:

Quand devez vous partir à la clinique ?

Partir en clinique 

Dès l’apparition des contractions, vous noterez soigneusement leur rythme. Si vous attendez votre premier enfant, vous n’aurez pas besoin de vous rendre à la clinique avant d’avoir ressenti pendant une heure ou deux des contractions se reproduisant régulièrement toutes les dix ou quinze minutes. Si vous attendez votre deuxième enfant, la dilatation sera plus rapide. Vous partirez dès l’apparition de ces contractions.

Mais si vous avez perdu les eaux au début du travail, vous partirez le plus tôt possible. Une rupture prématurée de la poche des eaux n’est pas inquiétante, mais il est nécessaire de prendre des mesures d’asepsie le plus tôt possible. Lorsque les membranes qui entourent l’enfant sont déchirées, l’enfant est directement en contact avec l’orifice extérieur de l’utérus. La porte est ouverte aux microbes qui peuvent monter par le vagin. C’est pour cette raison que nous vous avons recommandé de ne prendre ni douche ni bain dès l’instant où la poche des eaux s’est rompue.

C’est votre médecin qui vous dira, lors d’une de vos dernières visites, si vous devez lui téléphoner avant d’aller à la clinique ou si c’est la clinique qui l’avertira de votre arrivée.

Vous avez tout le temps d’aller à la clinique : il faut le plus souvent six à sept heures (si c’est votre premier enfant) pour que la dilatation soit complète. Or cette dilatation ne peut se faire sans de fortes contractions que vous ressentirez, et sans les pertes que nous vous avons signalées. Vous pourrez donc calmement pierre toutes dispositions pour partir à temps. Les cas d’enfants nés dans le taxi sont si rares que, lorsqu’ils se produisent, on leur fait une large publicité. Ils sont en tout cas rarissimes pour un premier accouchement.

Comments (2)

  1. Pour avoir lu le livre, je ne peux que confirmer la beauté des photos et des personnages.Un moment de plénitude se dégage de cette lecture et, au vu du métier que je fais, c’est une franche remise en question des modes de vie !A recommander à tous ceux qui veulent s’ouvrir sur le monde, le &lo0;a; vrai&nbspu»&#823q;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *